fbpx

L’engagement RSE : une réponse forte aux attentes de la société civile

En France, 95% des citoyens* attendent des entreprises qu’elles s’engagent sur les grands enjeux de notre société. Consommateurs et investisseurs sont de plus en plus sensibles au rôle sociétal des entreprises.

Concept central des Nations Unies, le développement durable a été défini en 1987 par le Rapport Brundtland comme un développement apte à « répondre aux besoins du présent sans compromettre la possibilité pour les générations à venir de satisfaire les leurs ». Cette volonté affirmée de rééquilibrage entre efficacité économique, respect de l’environnement et avancées sociales répond à la nouvelle donne qui nous impacte collectivement et individuellement : les déséquilibres alarmants qui à terme risquent d’affecter nos civilisations.

En 30 ans, la population mondiale a doublé et la consommation des biens et services augmenté de 100%. En 2021, nous avons dépassé la capacité de la terre à subvenir à nos besoins le 29 juillet**. Les dérèglements climatiques sont susceptibles d’accélérer, à l’échelle d’une génération, cette dégradation : élévation du niveau des mers, détérioration des écosystèmes, raréfaction des ressources naturelles… Ces dérèglements accentuent les inégalités entre les humains : 20% des habitants de la planète consomment 80% des ressources et l’accès à l’alimentation, l’eau potable, l’électricité reste difficile dans certaines parties du monde. Des hommes, des femmes souffrent de discrimination et se voient refuser les droits les plus fondamentaux.

Confrontées à la détérioration de leur environnement, les sociétés humaines doivent agir sur ses causes, mais aussi agir sur ses conséquences en s’adaptant en permanence aux nouvelles situations engendrées par celle-ci. La création des Objectifs du Développement Durable en 2015, le Green Deal de l’Union Européenne sont autant d’initiatives qui relèvent de cette double stratégie. Au-delà de ces mesures à l’échelle internationale, cet enjeu planétaire envahit la sphère publique et s’impose de plus en plus aux consommateurs et aux entreprises.

Consommateurs et investisseurs : des attentes fortes en matière de responsabilité des entreprises

Les Français attendent de plus en plus des entreprises qu’elles aillent au-delà de la fourniture de biens et de services compétitifs, qu’elles veillent à réduire leurs impacts négatifs, et au-delà qu’elles contribuent positivement aux grands enjeux de notre époque. Les marches pour le climat dont l’objectif est d’alerter les politiques et les dirigeants d’entreprise, les actions anti-consuméristes visant à dénoncer la surconsommation et l’émergence d’une « justice climatique » sont autant de manifestations concrètes des attentes de la société civile.

Interrogés*** sur les catégories d’acteurs auxquels incombe en priorité la responsabilité d’agir afin de résoudre les problèmes environnementaux, sociaux et sociétaux de notre époque, les consommateurs classent les entreprises en deuxième position, derrière l’État, mais devant les consommateurs/citoyens. Mais à leurs yeux, malgré l’évolution récente des marques, les actions des entreprises ne paraissent pas à la hauteur de cette responsabilité. Seulement 15 % des répondants pensent que les entreprises sont suffisamment impliquées dans la réponse à la crise écologique ou aux grandes questions sociales et sociétales.

Les crises économiques, les scandales qui ont mis à mal l’image des entreprises ont engagé les consommateurs, mais aussi les salariés, et particulièrement les millénials, à exiger de la part des entreprises toujours plus d’engagement, de transparence, d’éthique et de dialogue. Ils veulent voir les changements se concrétiser dans le modèle économique, l’offre, les produits, l’organisation des entreprises.

RSE : l’entreprise au cœur de la réponse économique, sociale et environnementale

Trois ans après son entrée en vigueur, Le développement de l’Économie Sociale et Solidaire démontre l’essor de l’engagement des entreprises au service de la société civile : 10% des entreprises en France.

Souvent volontaire quand elle concerne les PME, la démarche RSE est également encadrée par la loi pour les grandes entreprises. Historiquement, la RSE se manifeste d’abord par des actions philanthropiques ou de mécénat en la redistribution d’une partie des bénéfices à des causes. Mais, parce que consommateurs et investisseurs attendent aujourd’hui d’une entreprise qu’elle démontre des impacts positifs réels, les entreprises s’investissent volontairement dans une véritable stratégie RSE globale créatrice de valeurs pour l’entreprise et la société.

Investir dans une stratégie RSE permet à une entreprise de :

  • Répondre aux attentes des consommateurs, collaborateurs, investisseurs
  • Développer des produits et des services mieux acceptés
  • Mobiliser en interne autour de valeurs fédératrices
  • Travailler son attractivité auprès des jeunes talents
  • Réduire les coûts de son exploitation
  • Devenir plus résiliente grâce au soutien de toutes les parties prenantes
  • Acquérir une image plus éthique

« Une entreprise est prospère parce qu’elle est utile et non l’inverse. »

Antoine Frérot, PDG Veolia, FigaroLive le 5 juillet 2021

La Fondation UCA accompagne la démarche RSE des entreprises en soutenant, valorisant et diffusant des programmes qui favorisent la transition écologique, économique et sociale de son territoire. Elle aide les entreprises à anticiper les ruptures d’usage et à concevoir une innovation durable, socialement responsable. Engagez-vous à son côté pour un territoire plus résilient, compétitif et inclusif.

*Observatoire de la matérialité de l’Institut du capitalisme responsable, 2019

**Global Footprint Network, institut de recherche californien, 2021

***Première édition du Baromètre de l’engagement L’ObSoCo/Trusteam Finance, 2021

Photographies : (c) Shutterstock

Découvrez également dans la thématique
La RSE des PME : innovation responsable et création de valeur partagée pour les entreprises et notre territoire
Deux campus universitaires UCA s’ouvrent à la reconnaissance
Lancement du Cercle Global Compact Côte d’Azur
FONDATION UCA_RSE_Mécénat
La RSE : levier de performance des entreprises