fbpx

Nos lauréates ont du talent

Artiste, sportive de haut niveau, jeune enseignante passionnée, les lauréates des bourses de la Fondation UCA conjuguent l’excellence dans tous les domaines.

Margot Chevrier

Lauréate de la bourse d’excellence académique sportive de haut niveau

Étudiante en quatrième année de médecine, perchiste inscrite sur la liste ministérielle des sportives de haut niveau, championne de France Espoir et vice-championne de France Elite en saut à la perche, Margot a des journées bien remplies. Quand elle a annoncé en Terminale qu’elle voulait faire médecine tout en poursuivant une carrière de sportive, beaucoup ont prétendu qu’elle ne pourrait pas le faire sans abandonner l’athlétisme. Obstinée, volontaire et disciplinée, elle a su donner tort aux pessimistes en réussissant le concours de médecine du premier coup et en enchaînant les trois années suivantes en validant ses semestres sans rattrapage. Sa plus grande fierté aujourd’hui est de pouvoir conseiller et encourager les jeunes lycéens, et plus particulièrement les jeunes lycéennes, qui, comme elle, envisagent de mener de front des études académiques exigeantes et une carrière sportive, une aventure difficile mais exaltante. Pour Margot, un seul exemple de réussite peut suffire à motiver toute une nouvelle génération de jeunes femmes. Ses prochains rendez-vous ? L’externat de médecine, les championnats d’Europe en salle Senior, les championnats d’Europe Espoir avec un podium à la clef et bien sûr les Jeux Olympiques de cet été !

« Ça m’a beaucoup touché d’avoir un prix qui récompense à la fois le sportif et l’universitaire car c’est vraiment mon double projet. Ma discipline coûte beaucoup d’argent, le matériel, les déplacements pour les compétitions… Sur le plan financier, la bourse m’a enlevé une belle épine du pied. »

Lise Travère

Lauréate de la bourse d’excellence académique Arts et Culture

Étudiante en Master II de la Villa Arson, animatrice de l’atelier techniques de peinture de l’école, mais aussi étudiante en DU de psychologie de Université Côte d’Azur, qui forme à la médiation thérapeutique par l’art, Lise mène un projet artistique singulier qui part de la picturalité, s’hybride dans des médiums différents :  le son, le travail de la voix, la sculpture, la céramique, pour créer un nouveau flux artistique très ouvert. Lise travaille ainsi sur des portraits dont la matière est une interface psyché-corps. Le deuxième axe de son travail interroge les imaginaires de l’écologie. L’idée est ici de penser, d’inventer une culture inédite de la relation au vivant, qui pourrait peut-être nous aider à relever les problématiques écologiques actuels et à venir, et donc de proposer un nouvel imaginaire dégagé de la mélancolie, du traumatisme que révèlent les récits écologiques souvent post-apocalyptiques, d’insuffler de la vie.

 « La bourse m’a soulagée. C’est le premier mot qui me vient. Je dois rembourser un emprunt étudiant et je ne savais pas si j’allais pouvoir finir mon année. C’est un soutien énorme matériellement et psychologiquement. Oui, ce projet artistique je vais vraiment pouvoir le mener à son terme. Quand j’ai eu ce prix, j’ai compris que j’étais soutenue. C’est une marque de confiance qui m’a fait du bien. »

Lisa Vaubourzeix

Lauréate de la bourse d’excellence académique Handicap

Jeune professeur des écoles stagiaire à mi-temps et étudiante en Master II Métiers de l’éducation et de la Formation, Lisa enseigne avec bonheur dans une classe de maternelle grande section, un métier qu’elle n’aurait jamais imaginé faire. Elle vous dira que c’est la plateforme Parcours Sup qui a décidé de son sort en ne lui accordant que son dernier vœu malgré un très bon dossier scolaire. Elle est entrée en première année de STAPS, fermement résolue à n’y rester qu’une année, le temps pour elle d’intégrer un cursus en kinésithérapie. Mais le hasard a bien fait les choses puisque la jeune sportive, férue des arts du cirque et de VTT, a rencontré sa vocation d’enseignante dès sa deuxième année, des études qui l’ont passionnée. En parallèle de ses études, Lisa, à qui les médecins avaient prédit qu’elle ne ferait jamais plus de sport après un accident, se consacre bénévolement à une association sportive de cyclisme qui travaille en partenariat avec un institut médico-éducatif dédié aux adolescents et jeunes adultes en situation d’handicap mais aussi en situation ordinaire. Lisa leur propose de nouveaux outils issus de ses études, des séances d’entrainements particuliers, des formations dédiées qui leur permettent à terme d’intégrer pleinement les entraînements collectifs de l’association.

« Les aménagements que l’université met en place pour les étudiants en situation d’handicap rétablit l’équité entre les étudiants. La bourse est la reconnaissance de mon parcours universitaire, des résultats que j’ai obtenus. Du coup, je suis contente de pouvoir la consacrer au financement de mes activités au sein de l’association. Elle me permet de proposer aux jeunes plus de séances d’entraînement, des outils mieux adaptés à leurs situations. »

 

Les bourses d’excellence académique récompensent bien plus qu’un parcours académique brillant, elles mettent en valeur ce qui fait la singularité de nos étudiants et étudiantes, leurs passions, leurs talents artistiques, leurs engagements sociaux. Elles sont aussi ce coup de pouce financier qui les encourage à persévérer. Vous aussi participez à l’épanouissement de nos étudiants en faisant un don.

Photographie : (c) Gaëlle Simon

Découvrez également dans la thématique
Rencontre avec Brice Farrugia, Responsable Partenariats de la Fondation UCA, Pilotage des actions stratégiques
Les Lions au service des étudiants et étudiantes de Université Côte d’Azur : financement de trois bourses Égalité des Chances supplémentaires
Interview de Franck Cadoret, Directeur Général de Canal+ France et Vivendi, partenaires de la chaire Talent Unlimited
Rencontre avec un grand donateur de la Fondation UCA