fbpx

Portraits de deux lauréates de nos bourses d’excellence Art et Culture; Deux jeunes designers de Université Côte d’Azur agissent contre les violences conjugales

Soutenues par la bourse d’excellence Art et Culture, deux jeunes designers titulaires d’un Master II d’Innovation Durable de la Sustainable Design School (SDS) de Université Côte d’Azur développent l’outil de prévention contre les violences conjugales qu’elles ont conçu en projet de fin d’études.

Dans le sillage du hashtag #MeToo, et de sa version francophone #balancetonporc qui ont pris en 2020 une dimension virale sur les réseaux sociaux en libérant la parole des victimes d’agressions et de harcèlement sexuels, Célia Chotard et Célia Saintillan-Lelou, les Célias, ont consacré leur projet de Master II à la prévention des violences psychologiques intrafamiliales. Formées à travailler sur toutes les problématiques sociales et environnementales, en ayant suivi entre autres des cours d’anthropologie et de sociologie sur le campus Carlone de Université Côte d’Azur, les deux designers de SDS ont conçu un kit de prévention contre les violences conjugales destiné aux collégiens de la cinquième à la troisième. La région Normandie a d’ores et déjà commandé plusieurs exemplaires du kit certifié auprès du Planning familial et la mairie de Nice s’est rapprochée des jeunes étudiantes.

Après plusieurs mois de recherches et d’idéation, et un engagement bénévole auprès du Planning familial, les Célias ont conçu un jeu de cartes qui invite les collégiens à expérimenter de façon ludique des situations de la vie quotidienne. Chaque collégien, le jeu se joue à trois ou quatre, incarne une victime, homme ou femme, d’un partenaire toxique. Les joueurs construisent l’histoire, les choix qu’ils font resserrent l’emprise ou permettent à la victime de s’émanciper. En progressant dans le jeu, les élèves prennent conscience de ce qui peut être potentiellement dangereux et apprennent à repérer les facteurs d’emprise. Cinq fins peuvent clore la session de jeu qui dure une vingtaine de minutes : la fin la plus commune statistiquement, la victime reste sous emprise et rien ne se passe, deux fins tragiques, féminicide ou suicide forcé, deux fins plus heureuses, la victime s’en sort seule ou avec l’aide des services publics qui sont bien sûr détaillés.

Le jeu de carte s’insère dans un atelier de prévention de trois heures, pensé par les Célias et expérimenté sur le terrain, qui démarre par une discussion avec les collégiens autour des violences conjugales et de la notion d’emprise. A la fin du jeu de cartes, une prise de parole générale permet à chaque groupe d’expliquer ce qu’il a vécu, de commenter les choix qui l’a conduits à une des cinq fins. La carte de la fin est reliée à un témoignage de la vraie vie, d’une victime qui a réellement vécu la situation que les collégiens viennent de jouer, ou le témoignage d’un proche de la victime. L’animateur ou l’animatrice de l’atelier informe les collégiens sur les personnes ressources qu’ils peuvent contacter s’ils sont témoins d’une emprise au sein de leur foyer, dans l’enceinte du collège ou à l’extérieur.

La bourse d’excellence Art et Culture de la Fondation UCA a non seulement conforté les Célias sur le potentiel de leur projet mais elle leur a également permis de financer la protection de leur kit de prévention (le jeu de carte et l’atelier clé en main) auprès de l’INPI. Les deux designers ont aussi pu lancer la fabrication de plusieurs kits et honorer leurs premières commandes. Pour l’instant, les deux Célias, diplômées de SDS depuis juin 2020, ont créé une association qui leur permet de commercialiser les coffrets. Elles envisagent de faire vivre cette activité en parallèle de leurs premières expériences professionnelles qui devraient leur apporter la maturité et le réseau propices à un développement ultérieur.

La plateforme de financement participatif de la Fondation UCA et l’accompagnement qu’elle propose aux étudiants entrepreneurs sont deux autres outils essentiels que les Célias comptent solliciter dans les mois à venir.

Photographie : (c) Droits réservés

Découvrez également dans la thématique
Rencontre avec Brice Farrugia, Responsable Partenariats de la Fondation UCA, Pilotage des actions stratégiques
Les Lions au service des étudiants et étudiantes de Université Côte d’Azur : financement de trois bourses Égalité des Chances supplémentaires
Interview de Franck Cadoret, Directeur Général de Canal+ France et Vivendi, partenaires de la chaire Talent Unlimited
Rencontre avec un grand donateur de la Fondation UCA