QUANTUM

QUANTUM

LA SOLUTION DE CRYPTOGRAPHIE LA PLUS SÉCURISÉE

La cryptographie quantique opérationnelle pour une hyper sécurisation des données

Le fonctionnement de nos sociétés repose de plus en plus sur les communications.
Nous échangeons des données sur des grandes distances et à très haut débit via des liaisons terrestres, sous-marines ou satellitaires.

Des protocoles de chiffrement sécurisent les données échangées afin de nous prémunir d’attaques éventuelles.
Qu’il s’agisse de données sensibles pour l’État, pour des entreprises ou des particuliers, une faille de sécurité peut avoir des conséquences graves.

Aujourd’hui, le chiffrement et le déchiffrement des données s’appuient sur des techniques mathématiques complexes qui s’adaptent à mesure que la puissance des ordinateurs classiques, ainsi que leur vitesse de calcul, augmentent.

Cependant, la puissance de calcul potentielle des futurs ordinateurs quantiques, sur la conception desquels travaillent aujourd’hui de grandes entreprises telles que Google, IBM ou Microsoft, menace à moyen terme les algorithmes actuels de sécurisation de nos données.
Nos sociétés doivent donc anticiper la transition vers de nouveaux protocoles de chiffrement inviolables.

La cryptographie quantique, qui utilise les propriétés de la physique pour établir, entre partenaires distants, des clefs de chiffrement privées est une réponse au défi de la sécurisation de nos données.

Le projet QUANTUM expérimente la première brique d’un futur réseau Internet quantique ultra-sécurisé.

INFORMATIONS

CONTEXTE

QUANTUM
La cryptographie quantique opérationnelle pour une hyper sécurisation des données

Le cryptage quantique fait reposer la sécurité des protocoles non plus sur des propriétés mathématiques mais sur les lois de la physique quantique.

La cryptographie quantique exploite en effet ses principes pour établir, entre partenaires distants, des clefs de chiffrement privées identiques et connues de ces seuls partenaires.

Le tour de force de cette technologie tient au double caractère des clefs secrètes générées : elles sont établies de manière parfaitement aléatoire et de manière parfaitement identique chez les partenaires du lien.

Les séquences de bits sont formées grâce à l’utilisation de l’information codée sur des photons, les particules de lumière qui voyagent entre les partenaires soit en espace libre, soit au sein de fibres optiques.

Les clés sont alors exploitées par les deux partenaires, l’un pour chiffrer, l’autre pour déchiffrer.

Si les photons servant à établir les clefs sont interceptés par un tiers, la clef se transforme instantanément et l’espion est démasqué.

Si cette solution de chiffrement est considérée comme étant la plus sécurisée aujourd’hui, son déploiement et ses futures applications exigent des expérimentations en conditions réelles avec les contraintes d’un véritable réseau.

L’utilisation de photons comme support quantique de l’information permet d’utiliser les réseaux de fibres optiques existants.

L’équipe QUANTUM s’apprête à tester sur le terrain ses protocoles de cryptographie quantique élaborés en laboratoire grâce à deux brins de fibre noire, mis à disposition par Orange, qui permettront d’établir des liens de cryptographie quantique entre l’Institut de Physique de Nice, le centre INRIA de Sophia-Antipolis et l’IMRED basé dans la plaine du var.

OBJECTIFS

Les fibres optiques mises à disposition de Université Côte d’Azur par Orange permettront à l’équipe QUANTUM de montrer que la cryptographie quantique peut être concrètement réalisée au sein d’un réseau urbain, de réaliser des études opérationnelles en matière de distance et de débits, d’alimenter une veille technologique en matière de sécurité des données.

• Expérimentation en champ réel (Testbed) pour le développement de la cryptographie quantique opérationnelle.

Cette expérience ouvre la voie à des communications quantiques à longue distance, première brique d’un futur réseau Internet quantique ultra-sécurisé.

A plus long terme, QUANTUM envisage d’étendre l’expérimentation à un réseau multiforme combinant des liaisons satellites et le réseau de fibres optiques déjà existant.

PARTENAIRES

La cryptographie quantique est un enjeu de recherche essentiel qui requiert des partenariats forts entre chercheurs universitaires et industriels.

• Université Côte d’Azur, CNRS, Institut de Physique de Nice (INPHYNI)

• Orange

FINANCEMENT

QUANTUM est financé par l’Agence Nationale de la Recherche et par la Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur, à hauteur de 700 000 €, et par l’IDEX UCAJEDI de Université Côte d’Azur à hauteur de 300 000 €.

Partenaires

Chiffres clés

Vidéos

Dernières publications

Deux campus universitaires UCA s'ouvrent à la reconnaissance
Marquez les deux nouveaux sites universitaires UCA de votre empreinte ...
WIVRE : Vers la mise au point d’une thérapie révolutionnaire contre le cancer. La protéine WT1, une cible thérapeutique prometteuse
Entretien avec le docteur Kay Wagner, directeur de recherche de ...
UCA jedi Junior : l'égalité des chances Programme d'ouverture et d'accompagnement vers la réussite du collège à l'enseignement supérieur
Le partenariat Université Côte d’Azur, Fondation UCA, Académie de Nice, ...
CAMPAGNE DE DONS DE FIN D’ANNÉE Rencontrons-nous Aujourd’hui pour Demain
Décembre, le mois de la générosité et de l’engagement La Fondation ...
Meilleurs voeux 2020
L’équipe de la Fondation UCA vous souhaite une nouvelle année innovante, ...
SOLAR DECATLHON AFRICA 2019 : Des habitations durables à hautes performances énergétiques
Nos étudiants ont relevé le défi. Le Solar Decathlon est une ...
Méditerranée : Relevons ensemble le défi de la croissance bleue
Une économie maritime durable, un enjeu mondial, la richesse de ...
Lancer son projet de financement participatif : les clefs du succès
Désormais, la Fondation UCA offre aux étudiants l’opportunité de donner ...
QUANTUM : Université Côte d’Azur, première université française à expérimenter un réseau quantique.
Orange met à disposition de Université Côte d’Azur deux brins ...